De plus en plus de moteurs Renault chez Mercedes !

200214ren

 

Une chose très étonnante : sur les Mercedes actuelles, il y a de plus en plus de moteurs qui proviennent de Renault ! Oui : vous avez bien lu : de Renault !

Oui, vous ne rêvez pas ! Sous les capot de plusieurs Mercedes, vous trouvez maintenant du Renault.
Notamment les fameux moteurs 1.5 dCi, ou 1.6 dCi – qui équipent 80% de la gamme Renault.
Car il y a eu un accord industriel, de coopération, entre Mercedes et Renault, il y a quatre ans.
Et le résultat, entre autres, est que Mercedes monte des diesels Renault, sur une partie de sa gamme !
Ca a d’abord été sur les Classe A, et Classe B. Aujourd’hui, c’est sur la Classe C.
J’ai essayé tous ces modèles : ils sont franchement très bien et très sobres !
Côté moteur, ren à envier à des mécaniques Mercedes !

Un choix étonnant de la part de Mercedes ? Pas tellement…

Très simple : ces dCi sont d’excellents moteurs !
Pour la petite histoire, les gens de Mercedes savaient que ces diesels étaient agréables ; sobres (les constructeurs testent toujours les voitures de la concurrence). Mais, quand les ingénieurs Mercedes ont vu arriver les diesels Renault dans leurs laboratoires d’essai, ils ont été carrément étonnés de la qualité de ces moteurs !
Et ce qui a été décisif, c’est le prix de revient : 30% inférieur aux moteurs « maison ». Et avec une fiabilité qui a totalement surpris les Allemands !
Résultat, donc : cette arrivée – massive – de moteurs Renault chez Mercedes.

Aux yeux de certains, un peu une alliance contre nature

Mercedes incarne le haut de gamme et Renault est, quelque part à l’opposé, en image de marque : cela fait grincer un peu les dents, du côté des acheteurs de la marque à l’étoile.
Mais, quand on parle technique, on n’est plus dans les à priori  ni dans les images toutes faites :  Dans la série « LE meilleur moteur, au meilleur prix », Renault a gagné sur Mercedes.
Après, les clients peuvent trouver  « agaçant » d’avoir du Renault quand ils achètent du Mercedes.
Et il y a une certaine schizophrénie chez Mercedes : les ingénieurs, les dirigeants reconnaissent les qualités du moteur Renault ; mais les commerciaux s’excusent « presque » – en disant que ce ne sont pas les mêmes moteurs que ceux livrés à Mercedes font l’objet d’une construction à part. Mais c’est faux : il s’agit bien des mêmes moteurs sortant des mêmes usines.
Et il va y avoir de plus en plus de Mercedes avec des diesels Renault.

Donc : cocorico ? En partie, oui !

Cocorico : oui, du point de vue industriel ! Car c’est un constructeur français et des ingénieurs français, dont le travail est salué par un des constructeurs les plus exigeants, au monde.
Ensuite, d’un point de vue social, cela va rapporter peu de travail supplémentaire dans les usines françaises ; seul le 1.6 dCi est « made in France » ; le 1.5 dCi est fabriqué en Espagne.

 

Source :  http://www.franceinfo.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.