Belle-île-en-mer 100% électrique

le Groupe Renault et ses partenaires, la Communauté de Communes de Belle-Île-en-Mer, Morbihan Energies, Les Cars Bleus et Enedis ont dévoilé  leur projet commun, FlexMob’ïle. Cet écosystème électrique intelligent a pour objectif d’accompagner la transition énergétique de Belle-Île-en-Mer. Cette nouvelle initiative s’inscrit dans la continuité du programme innovant Smart Fossil Free Island, en cours de développement depuis février 2018 sur l’île de Porto Santo (archipel de Madère, Portugal).

Pendant 24 mois, le Groupe Renault et ses partenaires publics et privés vont développer un écosystème électrique intelligent visant à réduire l’empreinte carbone et favoriser l’indépendance énergétique de l’île.

Dès 2019, les résidents comme les visiteurs de Belle-Île-en-Mer pourront profiter d’une flotte de voitures électriques mises à leur disposition sous la forme d’une location en libre-service. Cette offre s’intègre dans la vision du Groupe Renault d’assurer une mobilité durable pour tous qui passe notamment par le développement des nouveaux services de mobilité partagée. Ces Renault ZOE et Kangoo Z.E. seront alimentés par un réseau de bornes de recharge installées à proximité des principaux points d’intérêt de l’île.

Le service d’autopartage profitera du surplus d’énergie produit par les panneaux solaires installés sur le toit des principaux bâtiments publics. « Grâce au système de recharge intelligente, nous pourrons déclencher la recharge des voitures électriques quand le bâtiment produit plus d’énergie qu’il n’en consomme », précise Gilles Normand, Directeur du Véhicule Electrique du Groupe Renault. Par exemple, les panneaux solaires installés sur le toit de l’école chauffent et éclairent les salles de classe en semaine. Mais l’énergie produite le week-end ou pendant les vacances scolaires sera utilisée pour charger les voitures.

Le Groupe Renault va notamment fournir au principal village-vacances de l’île des batteries de seconde vie issues de ses voitures électriques. Celles-ci permettront de stocker l’électricité produite pendant la journée par des panneaux solaires avant de la restituer le soir, essentiellement sous forme de chaleur destinée aux bungalows des vacanciers. Le village devrait ainsi pouvoir étendre sa période d’ouverture, alors qu’il était jusqu’ici limité par les frais de fonctionnement de son chauffage central.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.